Référer une personne proche aidante d’une personne aînée

En quelques clics, vous pouvez référer une personne proche aidante à des professionnel.les qui seront à l’écoute de ses besoins et pourront lui proposer des solutions adaptées à sa situation.

S'informer Référer

Informations pratiques

Voici les recommandations destinées aux médecins, infirmiers et infirmières, travailleurs sociaux et travailleuses sociales, intervenants et intervenantes, pharmaciens et autres, pour l’administration de l’outil d’aide au partenariat et de référence pour les personnes proches aidantes de personnes aînées.

How it works referal schema

* Si vous n’êtes pas en mesure de compléter l’Outil en ligne, vous pouvez télécharger le formulaire et le retourner à : [email protected] ou [email protected]

Qui sont les personnes proches aidantes visées par cet outil de partenariat et de référence?

Ce sont des personnes significatives pour les personnes aidées et qui leur fournissent, régulièrement et sans rémunération, du soutien, de l’accompagnement ou des soins. Un lien familial peut exister dans la dyade personne proche aidante-aidée mais il n’est pas nécessaire. En effet, la personne proche aidante peut aussi être un(e) ami(e) ou encore un(e) voisin(e) qui connaît bien la personne aidée et qui a à cœur son bien-être.

Quel est le partenariat attendu entre les personnes proches aidantes et les professionnelles et professionnels qui remplissent l’outil ?

Le partenariat de soins et de services réfère à une relation entre le patient, ses proches et les intervenants de la santé et des services sociaux (cliniciens, gestionnaires ou autres) qui s’inscrit dans un processus dynamique d’interactions et d’apprentissages, valorise les savoirs expérientiels et favorise l’autodétermination du patient pour une prise de décisions libres et éclairées et l’atteinte de résultats de santé optimaux* (adapté de p.11).

* Réseau Universitaire Intégré de Santé de l’Université de Montréal - Comité sur les pratiques collaboratives et la formation interprofessionnelle. (2014).

Guide d’implantation du partenariat de soins et de services : vers une pratique collaborative optimale entre intervenants et avec le patient.

Voici comment vous pourriez présenter l’outil d’aide au partenariat et de référence aux personnes proches aidantes que vous accompagnez :

“Je constate que vous accompagnez (souvent, toujours, etc.) votre (conjoint, conjointe, mère, etc.) et je comprends que vous prenez bien soin d’elle/de lui. Le rôle de personne proche aidante que vous occupez est très important à nos yeux. Si vous me permettez, j’aimerais prendre quelques minutes pour vous poser certaines questions afin de voir avec vous si vous avez des besoins liés à votre rôle de personne proche aidante. Est-ce que cela vous convient ?”

Avec l’autorisation de la personne proche aidante de personne aînée, vous pourrez ensuite faire suivre l’Outil dûment complété et signé à l’organisation qui semble le plus répondre aux besoins manifestés par la personne proche aidante.

Si la personne proche aidante ne souhaite pas être référée, qu’elle considère qu’elle est en mesure de subvenir à ses besoins de soutien ou qu’elle veut remettre cette action à plus tard, accueillez-là dans ce souhait en lui remettant les coordonnées d’Info-aidant et/ou de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer. Aussi, si la personne proche aidante souhaite remettre cette action à plus tard, il serait pertinent d’en laisser une trace dans le suivi de sa trajectoire afin de revenir sur cette discussion au besoin.

Votre collaboration est précieuse pour soutenir les personnes proches aidantes.